Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Art poética blog

Nude

14 Juillet 2017, 20:03pm

Publié par Samuel

Dragons de nuages pourpres

Qui suintent sur le sol

Comme des plantes terribles

Course ô course

Alors que quelque chose est préservé

Ô faiblesse de nuit étrange

Quand le pourpre et le rouge ne sont pas dangereux

Bruits étranges bruits étranges

Quand quelque chose de beau qui est en soi

Quand les miasmes ne font que faiblement

Rugir

Comme les bouts d’herbes coupantes

Dans la campagne ô mon ciel terrifiant

Compréhensive famille

Chair de la chair qui se soutient

Entre nous même quand

Quelque chose est loin

Comme la nuit

Poésie étrange

Nuit sur fausses étrangetés

Humaines compagnies des orages bleu sombre

Quand la nuit épaisse revient

Le jour fut un cri sans borne

 A rechercher de l’aide

Mais chercher

Chercher une chose de la pensée de l’âme

Réchauffer l’eau qui coule

Ô coulures étranges

Choses de la torpeur

Garder

Que viennent les forces

Celles qui gardent et qui font garder

Ce qui perdure

Cœur nautile

Comme le foyer est sûr

Chaude eau des yeux tu t’es enfuie

Viennent des temps plus sûrs

Là où la beauté est et sera gardée

Comme la brise de l’été parfumé

Ô mémoire

Que viennent faire les corbeaux et les chats du soir

Espoir connais-tu cela

J’ai vu quelque chose

Qui s’est gardé

C’était sans beaucoup de coups

Une mémoire un être

Sensible vent du cœur

Vient taire les bras et les jambes

Garde l’esprit

Et les paroles pour tout le monde

Je reviendrai pour ma fille

Et quand mon père sera épouvantail

Comme du foin non loin

Qui êtes vous

 Etranges contrées à vous-mêmes

Paisibilité ô coup dans le cœur

Venez faire de la vie la grande beauté

De toutes les larmes ô pardon

Dis-tu

On reviendra parler

Ô soirs étranges

Des contes des contes à inventer

Civilisation que dis-tu !

Mais c’est la parole des pauvres

Les poètes et les philosophes sont ascètes

Le début de quelque chose

Quelle idée

De raisonner près des odeurs de roses

 

Commenter cet article