Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Art poética blog

Post nocturnal

4 Juin 2011, 08:19am

Publié par Sam

Pourquoi ne pas commencer par les ravages de la nuit, blanche ou remplie de fatigue et d'admiration devant un brin de soleil en peine, où la chaleur du noir vous réchauffe ? Ce n'est pas tant que l'acte de création ou d'observation sauve, c'est la concentration et l'épreuve du corps face à toute la Terre elle-même qui est un début vers un pas Humain lourd et franc. A ne plus savoir. Qu'est l'Homme ? La Femme ? L'Enfant ? Même à travers sa propre expérience sensible et sa mémoire, tout ce qu'il y a pu y avoir de contact avec l'humanité, les sentiments humains profonds sont tellements dissemblables et uniques que je ne peux me contenter d'une impression. Vouloir savoir tout le vécu, au moins de deux, par l'immixion en eux-même, non ses parents mais des êtres qui vous seraient même le plus éloignés par leur identité ou leuir vécu. L'écriture peut être (je dis bien peut être) un faux ami pour la connaissance elle-même. Même certains poèmes mentent, et quand le voile de l'illusion est brisé, même la parole reste un pur langage. Je sais que la vraie discussion laisse passer des failles, mais finalement, l'insouciance et l'Eden vécu comme lumière pure de sensations, sans dire un mot de trop, serait-il lui-même la source de la Vérité ? Plus on s'approche de ses semblables plus la compassion et la compréhension nous hante. La parole, je le sais, fera la suite. Un écrit ne ment pas à moitié. Mais l'Etranger face à l'humain dans toute sa complexité demande à se réadapter. La parole et la conscience est la clé. S'enfermer dans des certitudes trop isolatrices tend à faire défaillir le mécanisme. L'Eden (Lumière pure) et la compréhension. La connexion se fera d'elle-même. Nature sauvage du Monde, fragile Nature de l'Humain. L'Amour est un vaisseau de métal et de chair en perpétuellle navigation.

 

Le samedi 4 juin 2011.

Voir les commentaires