Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Temps et enchantements

Publié le par Samuel

Au cœur du temps mon âme reste pure

Au fil des saisons mon cœur perdure

Au fond du Temps mon âme se colore

Et dans l’éternité la force de mon âme est la vague Tempête et Aube d’Eté

Pour toi je te le fais graver, mon amie cheveux châtains

Cet anneau elfique gravé profondément, une phrase à ne pas dire non

A cette bague unique as-tu donc une bague préférée

Ce sera écrit en elfique

Commandé chez Sylvoë

Le texte sera gravé

Coloré mon cœur pur

Moi ma bague de flots en argent massif je l’ai déjà acheté, sculptée à Bangkok

Achetée il y a deux ans, pour vingt euros chez la marchande

A la bordure de la grande plage la rue j’y nage, à Soulac

Et si tu veux une gravure

Amie ou Ami pour fiançailles et suites sans prendre fuite

Fais le donc en elfique, phrase que je donne j’en porte déjà quatre

Un anneau pour les garder

Un anneau pour les unir

Un anneau pour les préserver

Et dans l’amour les réunir

Deux fiançailles en argent gravées

Oh mon amour ici dans ce vers je te reconnais

Mais toi si tu veux une phrase attention espace limité

En elfique ce sera gravé

Gravure profonde et argent en elfique gravé

Voici la phrase et qu’elle tourbillonne par deci-delà

Voici aussi que se grave ce temps et cette aube ici-bas

Un anneau d’amour pour perdurer ce qui est déjà gravé

Ô toi vas-tu donc te fiancer

Unis de sang et Lunes

Ce sera sans amertume

Que ce goût diffusé dans les airs

Ô importance d’une phrase gravée et ses significations entières

La poésie a tout d’une princesse, elle a ses manières

Même la lune s’enfuit à mon regard perçant le noir

Et je trace ma poésie pour tracer des aubes chargées d’espoir

Ou de gouttes de Minuit

Non, nous ne sommes pas seul dans le soir

Il y a la lune dans le noir

Noir profond du désespoir

Il y a ton éclat qui luit de lune

Tu as oublié le nectar de l’amertume

Pour poudrer la vie de nacre

L’or suit ce bruyant fiacre

L’odeur s’enlace et se répand

Ô jour où même l’espoir gravé est chantant

Entends-tu ce siècle et tout cet enchantement

Gravés au cœur des pierres les sorts où ton cœur s’enlace des lierres, ô d’espoir frisonne

 

 

 

 

Voir les commentaires