Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les sectes et nous (pour l'instant dans les médias)

Publié le par Samuel

Comment démonter une secte ? On fait.

On fait du labyrinthe !!!

On fait du labyrinthe !!!

On fait du nazi-reason !!!!!

On fait du nazi-reason !!!!!

On fait de la culture...

On fait de la culture...

Voir les commentaires

The future of America (3)

Publié le par Samuel

 

English version:

 

A mental backward person to the white house

 

If Trump had the possibility to suppress the intellectual perceptiveness, the philosophy, and the science of his country sure he will done it.

He apparts to the sphere the most ineducated, the most brutal, and the most dangerous for the culture that it was happened to the presidence. He has for him the physical weight, the vehemence, and the money, these three virtues being adulate by those they have nothing, and that they admire because the intellectuals should make them some shadow in the school.

If the great naïvety of America, the lake of political conscience of his residents and his taste for the most apparent in passing all what is shining the most and what it makes the most of noise, combined to the fact that Americans will never have trust to a woman for being in charge of them country. Those what Trump were elected face to Clinton.

The America will have face to her for govern someone who don’t support the intellectuals, the culture, and who has just raise the intelligence one day. To believe that the presidence consist to manage a casino were an error for those they voted Trump.

The only dream admit for the Americans is the money. Not an happy communauty, no, the money. Trump makes money, want to make money, and works for money.

The power is before all a public responsability affair. The last presidentials decisions make proof of a totaly misknowledge of the system of education. If the cultural budget is suppressed, the violence in America gonna make a giant foot.

The culture regulates, polished, refines, settles the manners and the sociability. For Trump these four virtues have to amount to a single thing: food. We do not expect from the culture and from the politeness here, it is a rough regime.

Urgently a party executives within the American government have to be set up for puppetising Trump. We shall to soften him, him to cook, to put to sleep him, to deceive him with beautiful invented dreams and to persuade him that he had this so beautiful idea to which we have just offered him.

The multiplication of the political advice opiumics and dreamy have to be daylight in the circle of acquaintances of Trump to soften him.

Furthermore, if within the government we see an influx of new proposals come from the outside or from members of parliament, the governance can be as much democratic as republican.

More the political emanating proposals members of parliament will be new, relevant and original, and that we prove their efficiency, then Trump, as in France the President Hollande, will puppettised by his government. We do not obey a man of straw. We manipulate him.

 

 

Version française:

 

 

Un arriéré mental à la maison blanche

 

Si Trump avait la possibilité de supprimer la finesse intellectuelle, la philosophie, et la science de son pays sûr qu’il le ferait.

Il fait partie de la sphère la plus inéduquée, la plus brutale, et la plus dangereuse pour la culture qu’il soit arrivé à la présidence. Il a pour lui le poids physique, la véhémence, et l’argent, ces trois vertus étant adulées par ceux qui n’ont rien, et qu’ils admirent car les intellectuels devaient leur faire de l’ombre à l’école.

La si grande naïveté de l’Amérique, le manque de conscience politique de ses habitants et son goût pour le plus apparent, incidemment tout ce qui brille le plus et ce qui fait le plus de bruit, combiné au fait que les américains n’auront jamais confiance en une femme pour diriger leur pays. Ce pourquoi Trump fut élu face à Clinton.

L’Amérique aura face à elle pour le gouverner quelqu’un qui ne supporte pas les intellectuels, la culture, et n’a fait qu’approcher l’intelligence un jour. Croire que la présidence consiste à gérer un casino fut une erreur pour ceux qui votèrent Trump.

Le seul rêve admis pour les américains c’est l’argent. Pas une communauté heureuse, non, l’argent. Trump fait de l’argent, veut faire de l’argent, et bosse pour l’argent.

Le pouvoir est avant tout une affaire de responsabilité publique. Les dernières décisions présidentielles font preuve d’une inconnaissance totale du système d’éducation. Si le budget culturel est supprimé, la violence en Amérique va faire un pas de géant.

La culture régule, polie, affine, règle les manières et la sociabilité. Pour Trump ces quatre vertus doivent se résumer à une seule chose : manger. On n’attend pas de la culture et de la politesse ici, c’est un régime brutal.

Il faut de toute urgence qu’un bureau politique au sein du gouvernement américain soit mis en place pour pantiniser Trump. Nous devons l’adoucir, le faire manger, l’endormir, le duper avec de beaux rêves inventés et lui faire croire qu’il a eu cette si belle idée alosr que nous venons de lui offrir.

La multiplication des conseils politiques opiumiques et rêveurs doivent faire jour dans l’entourage de Trump pour l’adoucir.

De plus, si au sein du gouvernement nous voyons une affluence de nouvelles propositions venues de l’extérieur ou de députés, la gouvernance peut être autant démocratique que républicaine.

Plus les propositions politiques émanant des députés seront neuves, pertinentes et originales, et que l’on prouve leur efficacité, alors Trump, comme en France le Président Hollande, sera pantinisé par son gouvernement. On n’obéit pas à un homme de paille. On le manipule.

 

 

Voir les commentaires

The future of the america with trump

Publié le par Samuel

The future of the america with trump
The future of the america with trump

Voir les commentaires