Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stèle

Publié le par sam

Crocodile d’eau douce bercé de larmes de nuit

La torpeur de midi du minuit brun et sombre

Comme le calice de la mort mélangé à la vie

Sourire comme une trace de sang est la tombe du sort

 

Je repense à toi mort dans ta peine

Thomas comme un cobra avec les charmes de la sirène

Doux comme une plume d’ange humain comme tout être

Ta mort me mord le sang le cœur mes yeux sont la fenêtre

 

De mon cœur de mon eau bleu nacre mêlée aux pleurs

Je suis une eau des songes dont l’oubli est la couleur

Pourtant comme cartes qui tombent ma mémoire me rebat

Et mon sang sent la fumée sombre mémoire et morsure de cobra

 

Le cobra est drogué c’est mon sang par la fumée

Fumée du temps de cigarettes et café et de passé

J’ai le marbre comme squelette et je suis comme un azur

Je suis changeant comme les saisons la solitude est ma masure

 

Le cobra est en moi et quand je pleure c’est la morsure

De la mort de mon ami disparu comme une lettre

Une photo un être qui riait naïf marquant la mémoire de son azur

Rouge était-il bleu comme le ciel à la fenêtre

 

Je l’ai tellement en moi que j’en suis à écrire une lettre

Au disparu à mes mains et à mes yeux les siens ils étaient bleus

Je suis nostalgique comme une vieille femme veuve de son ami

A la fenêtre et à mon cœur je suis dans les larmes de minuit

 

 

 

Commenter cet article