Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #journal tag

Contre Daesh et la France en toc, vive la musique !!!

Publié le par Samuel

Voir les commentaires

The future of America (4)

Publié le par Samuel

The future of America (4)

Voir les commentaires

The decline of the America

Publié le par Samuel

 

English version

The news broke. The trump-care, the negation of the Obama-care.

It is a question here of operating a big punitive law. That the members who voted for the trump-care want to protect, it is the aristocracy of the money. The domination. A rich has to dominate. A poor man has to suffer and be dominated. It is the law of the domination that is voted here. If the poor people began to raise themselves at the level of the rich, it would be terrible. It would be the death of the aristocracy of the money. The end of the difference. A rich must be upper. A poor man must be handled in inferior. Rich male dominating against poor woman-children dominated.

The domination excites, and those who want the oppression of the poorest want to enjoy their domination. So much deprive of a well-to-do the sexual pleasure which he likes so much. His favorite prostitute, the poverty. And this one well has to die and be dominated well, and well has to suffer. A law for. A good law.

 

Version française

La nouvelle est tombée. La trump-care, la négation de l'obama-care.

Il s'agit ici d'opérer une grande loi punitive. Ce que les adhérents qui ont voté pour la trump-care veulent préserver, c'est l'aristocratie de l'argent. la domination. Un riche doit dominer. Un pauvre doit souffrir et être dominé. C'est la loi de la domination qui est ici votée. Si les pauvres commençaient à se hisser au niveau des riches, ce serait terrible. Ce serait la mort de l'aristocratie de l'argent. La fin de la différence. Un riche doit être supérieur. Un pauvre doit être traité en inférieur. Mâle riche dominant contre pauvre femme-enfants dominés.

La domination excite, et ceux qui veulent l'oppression des plus pauvres veulent jouir de leur domination. Autant enlever à un nanti le plaisir sexuel qu'il aime tant, sa prostituée préférée, la pauvreté. Et celle-ci doit bien crever et être bien dominée, et doit bien souffrir. Une loi pour. Une bonne loi.

Voir les commentaires

Future légalisation du cannabis en France et en Europe ?

Publié le par Samuel

On pourrait imaginer un rapport du gouvernement comme ceci:

 

 

Au vu du récent marché légal de la drogue en France, les arrestations de trafiquants ont diminué. Les délais économiques de la répercussion légale du marché de la drogue en France et en Europe suscite beaucoup de questions.

L'augmentation des psychoses et des hospitalisations des jeunes de moins de 17 ans, bizzarement coïncidant avec la dépénalisation du cannabis dans toute la France, laisse questionneur... Doit-on faire fi des associations de psychiatres, psychologues et psychanalystes qui ont défilé mercredi après-midi place de la République pour protester contre cette légalisation, faisant valoir de leur statut de médecins traitant des affections longues ? Mais bref on s'en fout ! Cool la France !

Le président, grand consommateur de hashich, veut aussi légaliser la cocaïne (mais surveillée). Il pose là un grand problème de manipulation des masses par la psychanalyse. A suivre.

 

Le Monde des drogues légales, supplément gratuit au Monde, février 2020.

Voir les commentaires

Les sectes et nous (pour l'instant dans les médias)

Publié le par Samuel

Comment démonter une secte ? On fait.

On fait du labyrinthe !!!

On fait du labyrinthe !!!

On fait du nazi-reason !!!!!

On fait du nazi-reason !!!!!

On fait de la culture...

On fait de la culture...

Voir les commentaires

The future of America (3)

Publié le par Samuel

 

English version:

 

A mental backward person to the white house

 

If Trump had the possibility to suppress the intellectual perceptiveness, the philosophy, and the science of his country sure he will done it.

He apparts to the sphere the most ineducated, the most brutal, and the most dangerous for the culture that it was happened to the presidence. He has for him the physical weight, the vehemence, and the money, these three virtues being adulate by those they have nothing, and that they admire because the intellectuals should make them some shadow in the school.

If the great naïvety of America, the lake of political conscience of his residents and his taste for the most apparent in passing all what is shining the most and what it makes the most of noise, combined to the fact that Americans will never have trust to a woman for being in charge of them country. Those what Trump were elected face to Clinton.

The America will have face to her for govern someone who don’t support the intellectuals, the culture, and who has just raise the intelligence one day. To believe that the presidence consist to manage a casino were an error for those they voted Trump.

The only dream admit for the Americans is the money. Not an happy communauty, no, the money. Trump makes money, want to make money, and works for money.

The power is before all a public responsability affair. The last presidentials decisions make proof of a totaly misknowledge of the system of education. If the cultural budget is suppressed, the violence in America gonna make a giant foot.

The culture regulates, polished, refines, settles the manners and the sociability. For Trump these four virtues have to amount to a single thing: food. We do not expect from the culture and from the politeness here, it is a rough regime.

Urgently a party executives within the American government have to be set up for puppetising Trump. We shall to soften him, him to cook, to put to sleep him, to deceive him with beautiful invented dreams and to persuade him that he had this so beautiful idea to which we have just offered him.

The multiplication of the political advice opiumics and dreamy have to be daylight in the circle of acquaintances of Trump to soften him.

Furthermore, if within the government we see an influx of new proposals come from the outside or from members of parliament, the governance can be as much democratic as republican.

More the political emanating proposals members of parliament will be new, relevant and original, and that we prove their efficiency, then Trump, as in France the President Hollande, will puppettised by his government. We do not obey a man of straw. We manipulate him.

 

 

Version française:

 

 

Un arriéré mental à la maison blanche

 

Si Trump avait la possibilité de supprimer la finesse intellectuelle, la philosophie, et la science de son pays sûr qu’il le ferait.

Il fait partie de la sphère la plus inéduquée, la plus brutale, et la plus dangereuse pour la culture qu’il soit arrivé à la présidence. Il a pour lui le poids physique, la véhémence, et l’argent, ces trois vertus étant adulées par ceux qui n’ont rien, et qu’ils admirent car les intellectuels devaient leur faire de l’ombre à l’école.

La si grande naïveté de l’Amérique, le manque de conscience politique de ses habitants et son goût pour le plus apparent, incidemment tout ce qui brille le plus et ce qui fait le plus de bruit, combiné au fait que les américains n’auront jamais confiance en une femme pour diriger leur pays. Ce pourquoi Trump fut élu face à Clinton.

L’Amérique aura face à elle pour le gouverner quelqu’un qui ne supporte pas les intellectuels, la culture, et n’a fait qu’approcher l’intelligence un jour. Croire que la présidence consiste à gérer un casino fut une erreur pour ceux qui votèrent Trump.

Le seul rêve admis pour les américains c’est l’argent. Pas une communauté heureuse, non, l’argent. Trump fait de l’argent, veut faire de l’argent, et bosse pour l’argent.

Le pouvoir est avant tout une affaire de responsabilité publique. Les dernières décisions présidentielles font preuve d’une inconnaissance totale du système d’éducation. Si le budget culturel est supprimé, la violence en Amérique va faire un pas de géant.

La culture régule, polie, affine, règle les manières et la sociabilité. Pour Trump ces quatre vertus doivent se résumer à une seule chose : manger. On n’attend pas de la culture et de la politesse ici, c’est un régime brutal.

Il faut de toute urgence qu’un bureau politique au sein du gouvernement américain soit mis en place pour pantiniser Trump. Nous devons l’adoucir, le faire manger, l’endormir, le duper avec de beaux rêves inventés et lui faire croire qu’il a eu cette si belle idée alosr que nous venons de lui offrir.

La multiplication des conseils politiques opiumiques et rêveurs doivent faire jour dans l’entourage de Trump pour l’adoucir.

De plus, si au sein du gouvernement nous voyons une affluence de nouvelles propositions venues de l’extérieur ou de députés, la gouvernance peut être autant démocratique que républicaine.

Plus les propositions politiques émanant des députés seront neuves, pertinentes et originales, et que l’on prouve leur efficacité, alors Trump, comme en France le Président Hollande, sera pantinisé par son gouvernement. On n’obéit pas à un homme de paille. On le manipule.

 

 

Voir les commentaires

The future of the america with trump

Publié le par Samuel

The future of the america with trump
The future of the america with trump

Voir les commentaires

Next future: Cara Delevingne hacked

Publié le par Samuel

Next future: Cara Delevingne hacked

Voir les commentaires

SDRM, droit civil et SACEM

Publié le par Samuel

La SACEM est une association à but non lucratif.

Le droit civil protège les auteurs, les droits d'auteur, à savoir la paternité de l'oeuvre. Si on est l'auteur de l'oeuvre nous sommes protégés par le droit civil, et rien ne peut nous forcer, à part les impôts, à donner de l'argent à quiconque sauf par contrat quand on est auteur.

Si la SACEM existe, c'est en tant qu'assurance privée n'appartenant pas à l'état. Personne ne nous oblige, et dans ce cas là nous sommes protégé par la loi sur les droits d'auteur, à donner de l'argent à quiconque quand on est auteur sauf aux impôts.

Quand le producteur n'est pas l'auteur de l'oeuvre, oui cela relève du droit civil, et la SACEM obéit à la loi civile. Pas l'inverse.On n'a jamais vu une société privée qui n'a rien à voir avec vous jouer le rôle de l'état dans la demande de frais et d'argent.

En bref on ne va pas souscrire à une assurance quand on n'en a pas besoin. On n'a jamais vu une société d'assurance se substituer à l'état quant à la demande d'argent. Ce serait illégal, surtout si vous êtes l'auteur et le producteur en même temps.

En somme si on est l'auteur d'une oeuvre musicale et que l'on gère tout, pas besoin de SDRM demandée par une assurance privée ! Pareil sur la soi disant ponction d'argent sur vos revenus. Vous êtes l'auteur, pas un filou !

La SACEM gère les producteurs pas les auteurs. Nous sommes protégés par la loi civile.

De même il y a de fortes pénalités légales si on essaye de s'approprier des droits d'auteur qui ne vous appartiennent pas. On est protégé par la loi pas l'inverse ! Halte au flou juridique  quant à nôtre vision de nôtre oeuvre !

Voir les commentaires

Un conseil à Ai weiwei

Publié le par Samuel

Quand Ai Weiwei fut arrêté brutalement pour être interrogé, il aurait dû emporter un livre de Freud ou de Sartres dans sa poche.

Je pense que s'il l'avait brandit sous les yeux de ses géoliers (un livre !) cela les auraient fortement glacés et déplus. Un geste "outrecuidant" et "inqualifiable" selon le vocabulaire du Parti.

Pensez donc que ces gens qui se gavent de littérature économique sont fortement indisposés par l'intelligence et la critique de philosophes qui ont fait leur veine sur 400 ans d'histoire.

 

La chine a deux cents ans de retard sur la philosophie humaine, et les dirigeants veulent les abêtir en freinant leur évolution intellectuelle.

 

Doctrine chinoise (fausse, de mon fait): "Quand un éleveur est gras et faible, il a de la chance de ne garder que des moutons, bien gardés par un chien trés obéissant. Ainsi est sa loi, son pouvoir."

 

En France nos penseurs sont dans les bibliothèques et à la télévision, pas en prison.

Voir les commentaires

The future of the America

Publié le par Samuel

The future of the America

Voir les commentaires

Une blague !

Publié le par Samuel

Vous connaissez la différence entre un criminel riche et un criminel pauvre ?

En France, les deux criminels sont en prison, leur cas psychiatrique est lourd, considérés comme perversdominateurs, criminel de sang et sociopathe, ayant pour but "l'emprise obsessionnelle physique et psychologique".

En Chine, le criminel riche gère les lois, paye l'armée, a son parti et réfute les théories Freudiennes. Le criminel pauvre est jugé, grâce à son agressivité et son manque de moralité, ainsi que son ploiement devant la force physique et l'argent, comme un bras lourd du parti qui exercera ses basses œuvres. En somme en chine, être un criminel influent et puissant devant un parti criminel est jugé positif. Il est évident qu'en France, ce genre de personnalités seraient tenues pour excessivement dangereuses et auraient un passif remarqué dans les institutions républicaines de la France pour agression morale et physique. Des criminels.

En Amérique, le criminel riche s'il n'a pas trop commis d'impairs graves, quel que soit la lourdeur (selon un seuil) de ses petits crimes bénéficiera d'une caution contre sa libération. Ainsi aux états unis on en est au fait que, selon ses revenus, on peut acheter sa liberté et passer outre une décision de justice (chose illégale en France, l'argent et la justice entretiendraient des rapports illégaux= conclusion= les américains ont peur d'une justice sans équivoque et bercent le doux rêve adolescent que "avec ça" la loi ne peut rien contre moi. Et c'est parfois une réalité.)

Le criminel pauvre, lui, entre en prison et ne bénéficie pas de la liberté que lui offre l'argent, trés plébiscité et loué en Amérique.

Dans Star Wars et le "Silence des agneaux" de Thomas Harris, c'est " fait ta morale, envoie bouler le monde et fait au mieux, mais n'agresse pas les plus importants à tes yeux." Origine de cette morale ? = On ne peut rien contre un certain type de force et d'intelligence, car cette structure est inconnue et trés déterminée. De fait, l'institution illégitime face à cette force individualiste perd. Mais cette force semble avoir une morale.

Voir les commentaires

Parait-il...

Publié le par Samuel

Parait-il que les courants obscurantistes et destructeurs sont à la mode. L'antiphilosophie, l'anéantissement de la raison, et bien sûr, la domination générale !

Déjà qu'on avait eu droit au mépris et à la pornographie poétique de Desnos, la destructivité de Tzara, qu'heureusement grâce à un début de siècle fort des artistes sains comme Cocteau, Appolinaire et Dali, ainsi que Bacon, ont su  balayer par leur évidence. Contre le fou Heidegger qui supposait la médicalité et le soin comme valeur première, alors que c'est la destruction qui est la valeur première, et qui s'inverse ensuite (pas le contraire), on avait eu Deleuze et la bonne matérialité de Sartres, qui influait une certaine poésie bienheureuse et doucement amère dans les esprits. Il faut bien savoir que les valeurs venant de la dépression, de la griserie, de toutes notions de restes sont les plus subtiles, et telles que Nietzsche et Deleuze aboutissent aux grandes constructions de libertés humaines... Pourquoi pas tant qu'à faire pervertir les mathématiques et faire dire à la logique qu'elle doit se tordre (et que c'est BON). Des gens comme Leibniz, Bergson et Spinoza ne sont plus attaquables dans leurs sphères car leur logique a construit des systèmes positifs qui marchent, qui sont multiples et propre aux suites, et surtout cela fait partie des livres sucitant la curiosité, pas l'idôlatrie vénératrice ( au contaire des à côtés pour commentaires et philosophies).

Le courant obscurantiste veut séduire, se tisser une renomée, tapager, et atteindre par torsion. Si vôtre vie est brisée à cause d'un livre (on citera Dantec ou Tristan Egolf), laissez tomber, vous avez le coupable entre les mains. Ce sont des picoreurs de savoir qui volent à des philosophes et des scientifiques des notions pour les pervettir et les vendre par la séduction des mots. Adeptes de la jouissance dominatrice et de leur absence totale de véritable pouvoir (le mal ne rétribue rien généralement), ce qu'il leur restera sera juste l'obscurantisme, le chaos, et la ptropagation. Fin de vie. Vive la Mort !

Heureux parents... Vive la littérature ! Tsssss...

 

Voir les commentaires

Magique robotique !

Publié le par Samuel

Voir les commentaires

Donald Trump next leader of the FBI !

Publié le par Samuel

If Donald Trump makes his public politic based on the "most big mouth" for convince, he treats each musulman immigrant like a potential terrorrist... and he dares castigate the FBI, the most evolved service of the world (plus the CIA on the terrorist question, of course), we are in 2016, and Mr Trump, with his experience of the money, want to make a lesson to the FBI !

BETTER! If he is president, the logistic of the FBI will be change, because he will be there. It's a different service, a juridiction who has made his proofs for the criminality, made by thousand mens ands womens, and Donald Trump wants control ALL THE FBI ! Good luck Donald !

 

Very funny, in France if a politic would make this evocation, it would be the TOTAL RIDICULOUS. He THANKS THE NRA (signification : this act of terrorism at Orlando will not put back in question the weapons in america, keep cool NRA, I'm here !)

 

According to Donald Trump, the people they were in the gay club in Orlando would should had to carrying each one a weapon in this club for defend themselves. Good luke Donald Trump, and don't forget to depreciate your adversary, at the default of a good program ! So american this big speech of an opponent on his adversary (No, it's him who is bad! Bouh. It's him, it's her, I tell you this !). Good luck Donald Trump and the NRA !

 

Voir les commentaires

croix marcassite/ verre

Publié le par Samuel

en vente chez etsy

en vente chez etsy

Voir les commentaires

Ca faisait 20 ans qu'on ne m'avait pas servi des trucs pareils

Publié le par Samuel

Les petits moutons Nietzschéens suiveurs... Les dominateurs de personnes humaines... Les apôtres du mensonge...

Quand on a du style on lit Lautréamont, pas Nietzsche.

Le mépris de la notion de justice au profit de la notion de plaisir, l'inconnaissance de la notion de force au détriment du sadisme...

Nous sommes ce que nous sommes.

Voir les commentaires

Numéro, un magazine à grande gloire

Publié le par Samuel

La bouteille de coca parle. Et il faut s'en méfier !

Apparemment l'art nazi a trouvé son mois d'hiver. Pensons à ces mannequins à demi- cultivés de raison et à ces purs photographes sadiques. Ça vaut un procès en assise pour maltraitance psychologique volontaire. DU MENSONGE PUR, un théâtre de choses qui n'ont aucun sens dans aucune langue, aucun art, aucun vocabulaire, et aucun dictionnaire. Des leurres photographiés. Du pur mal pour une jeune poète de quinze ans.

Je porte plainte.

Numéro, un magazine à grande gloire

Voir les commentaires

Foo Fighters (by Dave Grohl !)

Publié le par Samuel

The peace off November

The piece off November

The piece of November

The peace of November

The peace off November

( Sadic (by the author Sade) dialectic)

(Then you become fool after)

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

YOU WIN !

Voir les commentaires

Cherchez pas c'est la même chose

Publié le par Samuel

Cherchez pas c'est la même chose
Cherchez pas c'est la même chose

Voir les commentaires

Avis

Publié le par Samuel

Dans toute agression répétée ou prévue chez l'agresseur c'est la malice dans l'intérêt intellectuel que on lui portera qui importe avant tout à l'agresseur. Supprimez la malice dans toute forme de rapport à l'agresseur ainsi que toute forme d'intérêt (à construire, la réflexion qui annulera toute forme d'intérêt et existence intellectuelle de l'agresseur) et vous aurez droit dans leur compréhension à la plus belle flambée de cascades de OH LA LA LA LA signifiant que nous avons enfin compris que nous n'avons aucun intérêt intellectuel pour eux.

Ce que l'on supporte le moins chez un homme, c'est qu'il soit une autorité paternelle. A savoir que cela fut normal, que la sanité humaine requise soit de fait. On ne supporte pas la cohérence et la vie. La morale, le civisme, la civilisation, la philosophie sont autant d'obstacles à pervertir alors que la biologie est inpervertissable. C'est pour cela qu'être mère ou être père pour quelqu'un qui se prend ou ne supporte pas vraiment ce qu'est une autorité alors que lui ou elle est agresseur (ô contradiction confondante !) est quelque chose qui -ne peut être. Les caricatures paternelles ou maternelles sont fatalement -agresseurs. La sanité ne peut exister ici, puisqu'elle est contradictoire avec l'agression. On craindra toujours les femmes quand elles donnent des artistes ou des intellectuels, et les hommes quand ils donnent naissance à des filles dans les mêmes dons liés à l'intellect -et surtout à la beauté. Ainsi les hommes pervers agresseront les mères et les femmes perverses les pères car une filiation nie l'existence de l'agression en soi et ainsi la perversion dans sa reconnaissance en l'autre -ne peut exister. C'est la même nature féminine que l'on aime qui peut nous agresser et c'est la même nature masculine du fils pour la mère qui peut l'agresser. A savoir la nature du plus profond intérêt d'amour filial pour le sexe opposé, venant du sexe opposé, et qui n'est pas nôtre sexe. à savoir que le Bien biologique est confirmé, la nature inverse peut s'exprimer a travers sa nature inverse et -être.

Le dual en l'unité sera toujours craint chez les agresseurs, car il;est la confirmation du Bien. Car nous aimons, eux n'aiment pas, ils veulent, et n'ont pas. Ne peuvent avoir. Celui qui veut du Mal à consommer dans le faire n'aimera jamais la contradiction du Bien consommé dans le faire. Le Bien est justifié dans la naissance et la chair de la chair. Ainsi celui ou celle dont celui ou celle sera chair de la chair ne pourra que -Bien. Le Bien est alors réellement l'ennemi du Mal, car il nie l'agression. Sur tous les degrés. L'amour de par chez nous est beaucoup craint, quand on comprend réellement ce que cela signifie.

Car que de la chair vienne ce que nous ne sommes pas et que les deux soient acceptés dans l'amour est un lien. Le lien est craint chez les pervers, car il castre, car il est autorité en lui-même.

Voir les commentaires

INDIGO: la SECTE avance.

Publié le par Samuel

D'après ce que j'ai pu lire sur les enfants indigo, il s'agit en fait d'une méthode trés simple.

Parler à un enfant doué et lui dire:

1) Tu ne dois pas t'adapter, tu ne dois pas évoluer, tu ne dois pas développer ta pensée autre que dans l'ego, tu ne dois pas pouvoir conclure quoi que ce soit.

2) Toute forme de conclusion comprise dans le réel et la civilisation, toute forme d'adaptation au monde est une soumission à ceux que tu appelle adultes. Ce que tu ne peux être. N'arrête pas de vouloir. N'arrête pas d'être gourmand.

3) La philosophie, à savoir la cause et la conclusion, la réflexion dans le réel et sur le réel, la preuve, la transgression philosophique et la démonstration n'existent pas. Tout EST. Rien ne peut avoir été ou advenir. La pensée adulte est proscrite. Nous sommes, et nous n'avons rien à justifier ou à prouver.

4) Tout est dans le monde de l'être, rien ne peut évoluer à part la culture du monde de l'être, et ceux qui seront d'accord avec toi. L'histoire et la philosophie sont des choses que je remet en cause et qui ne doivent pas exister. Seule la valeur de l'être compte.

5 ) Il appartient au Monde de plier à nos désirs d'enfant bafoué. A savoir, aucune vérité plus haute que j'aurai comprise par moi-même ne peut faire jour. Tout tient à l'enfant. Pas aux pensée mûries, haro sur Spinoza ! Ou Deleuze !

6) Il faut parler aux enfants qui souffrent et leur dire que le monde de l'être seul est valable, non le monde adulte, ce qui supprime toute pensée forte adaptée au monde, tout développement mental, psychologique ou moral ayant trait aux grandes sciences de ce monde, sans lesquelles aucune avance réelle ne serait bâtie. Il faut supprimer les sciences, supprimer le savoir, supprimer la philosophie, supprimer l'histoire, supprimer la réflexion adulte en devenir. Dire: seul l'être et l'amour compte (philosophie facile mais handicapée), mais surtout ne pas se mêler de la culture du monde et s'y adapter. Ce monde n'est pas nôtre monde. seul l'être compte. Et surtout ne pas comprendre: L'Histoire est plus grande et plus puissante que nous... Un déni violent. Alors que tous lien aux sciences, aux sciences de l'esprit et aux sciences de l'Histoire nous font comprendre et nous adapter au Monde. Aucun bonheur ne peut advenir. La philosophie et l'Histoire ne peuvent exister. Voilà la philosophie de cette SECTE INDIGO.

Voir les commentaires

Réponse à Christine Angot

Publié le par Samuel

Si Christine Angot sur son blog critique Houellebecq et encense Sade (c'est beaucoup dire), je me dis que cette personne vit dans une innocence et une naïveté blessée sans précédent. Je n'ai jamais lu Christine Angot. Mais je vois un peu ce dont elle veut parler. Humiliation d'une fille de treize ans ? mais si mademoiselle Angot savait que cette personne paternelle avait ce fantasme paternel depuis ses quatre ans... De plus il n'est pas question du tout d'humiliation. Il est question de sadisme. Quand le type voit la souffrance et les pensées complexes de souffrance qui parcourent sa fille, c'est de la pure jouissance sadique. On n'est pas dans un théâtre. L'humiliation c'est le prétexte. La souffrance et le dérèglement mental d'autrui, quand celle-ci va sombrer, c'est aussi jouissif pour lui que d'assister à la chute d'un château de cartes immense dans lequel on aura mis un coup. C'est un grand rire trés plaisant. Et c'est aussi le discours de Sade. Les pervers n'ont jamais été visibles. Si madame Angot savait qu'il s'agit d'un viol, que les filles étaient capturées dans la rue et emmenées chez Sade, et cela rendu potable par son style, et de fait ce n'est pas le discours de Sade. Les s'en vint jour né de sot d'homme. C'est ça Sade. Faire pétér les plombs à l'autre et le torturer psychologiquement avec de la sémantique truquée. On le reconnait à l'odeur qui est passée.

Voir les commentaires

Moi et My Space (IT'S FALSE !)

Publié le par Samuel

J'ai plein de potes connus ou pas connus sur my space. Vérifiez sur internet. SAUF que je ne suis pas sur my space.

MY SPACE IS FALSE. THIS IS NOT ME.

Sinon j'aurai mis ma photo !

To be continued...

Voir les commentaires

Et la Xtone PC 1 V tu connais taré ?

Publié le par Samuel

Voir les commentaires

1 2 3 > >>